General

Affronter l’apartheid a tout à voir avec le féminisme

21 Mars 2017

Quand ils s’en sont pris à la Grève internationale des femmes, le 8 mars, des partisans d’Israël ont prétendu qu’il n’y avait pas de place pour la décolonisation de la Palestine dans le féminisme et ont demandé en outre s’il y avait une place pour le sionisme au sein du mouvement féministe. Nous retournons la question et demandons à notre tour si l’occupation de la Palestine, les bombardements de Gaza, l’apartheid qui applique deux systèmes séparés et inégaux à la relation d’Israël à l’égard des Palestiniens, peuvent être compatibles avec le féminisme. Alors que les apologistes d’Israël posaient ces questions, l’armée israélienne, comme l’a rapporté le Centre palestinien pour les droits humains, se chargeait d’interdire à Jérusalem deux événements célébrant cette Journée internationale des femmes.